Sélectionner une page

photos à venir

Aujourd’hui c’est le grand départ vers l’île Niapiskau où nous passerons 2 nuits en camping sauvage. Nous occuperons 2 des 6 sites de camping disponibles. Alors il ne devrait pas y avoir trop d’humains autour.

Un sentier relie les sites de camping à l’anse des Bonnes Femmes, là où on retrouve  la fameuse Bonne Femme de Niapiskau et les autres monolithes de calcaire. Ça nous permettra d’aller jeter un coup d’œil à ces personnages gigantesques.

Consultation pour le menu, organisation des bagages pour le bateau. Je regarde mes enfants prendre en charge les opérations, tout en me rappelant du temps où je devais penser à tout, lorsqu’ils étaient enfants. C’est bon de les voir prendre la relève.

La température est au beau fixe et le golfe est très calme lorsque nous prenons le bateau avec 2 autres groupes de campeurs: un couple et une famille de 3 adultes et 4 enfants.

Le campement est vite installé et nous plaçons nos chaises sur la plage pour admirer le paysage et profiter du calme de cet endroit.

Pour souper, les truites de mer d’Aurélien cuites sur la braise, servies avec du riz et des légumes. Un régal.

Coucher de soleil sur le golfe avec magnifiques teintes de rose et d’orange. Puis c’est le feu de camp sur la grève avec une ´épluchette´où chacun se fait dire par les autres ce qui est apprécié chez lui et ce qui pourrait être amélioré. C’est toujours valorisant d’entendre ce que les autres apprécient chez soi.